“Lalla Badra”, une Oranaise de son époque !

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Oran, cette ville embellie au fil des siècles par toutes ses grandes âmes, et grandes dames qui ont si bien marqué les esprits de leur temps.

Célébrité de la capitale de l’Ouest, femme battante et leader de son époque ! Qui est cette fameuse « Lalla Badra » ?

Première épouse du Bey « Hassan » qui fut le dernier bey à céder la ville d’Oran aux forces françaises d’occupation en 1831, elle était aussi nièce du prestigieux Bey Mohamed el Kebir qui à son tour libéra la ville d’Oran de l’occupation espagnole en 1792.

Femme excentrique qui a cassé les tabous n’ayant cure des traditions et des convenances :elle s’habille parfois en homme ,monte à cheval comme le meilleur des cavaliers et porte un pistolet comme son père « Mohamed El Rekid » que l’on surnommait Boukabouss.

Lalla Badra n’eut jamais d’enfants , mais se consacra à ceux des autres , les orphelins et les déshérités ,elle était une femme d’un cœur animé par le dessein intense d’améliorer le sort des démunis et d’instaurer plus de justice, elle faisait beaucoup de bien aux gens malheureux, envoyant souvent de magnifiques cadeaux au harem de Hussein Pacha , elle était aimée et respectée et à plusieurs reprises son intervention réussit à calmer les révoltes.

Le seul témoignage sur la personnalité de cette créature est rapporté par l’historien Walsin-Esterhazy. Il parle ainsi de cette femme : « Elle avait hérité du caractère altier et intraitable de son père et était redoutée à l’excès par son mari. Dans ce pays où la femme était réduite au statut d’esclave, Badra était parvenue à conquérir son indépendance.

Lorsque son époux Bey Hassan remit les clés de la ville aux français Lalla Badra fut embarquée avec sa famille sur un navire en partance pour Alexandrie, on ne sait pas qu’elle fut sa fin … Pendant plus d’un siècle Wahran el Bahia a connu une tradition consistant à attribuer le nom « Badra » à la fille ainée de chaque famille oranaise , et ce en hommage à cet être extraordinaire…

Share.

Leave A Reply